المعهد المغربي لمهن الطيران يعلن عن توظيف 300 شاب و شابة

 


L’Institut marocain des métiers de l’aéronautique (IMA) a lancé une campagne de sélection de 300 jeunes diplômés, dans la Région de l’Oriental, afin de répondre aux besoins de recrutement des industriels du secteur aéronautique à l’échelle nationale.

Selon un communiqué du Centre régional d’investissement (CRI) de l’Oriental, cette campagne cible des diplômé(e)s, techniciens ou techniciens spécialisés, dans des filières bien spécifiques telles que l’ajustage, la fabrication mécanique, les matériaux composites, l’électromécanique, la construction métallique, la mécatronique, le traitement de surface ou encore la maintenance des machines-outils.

Cette initiative intervient dans le sillage de la forte croissance que connaît le secteur de l’aéronautique depuis de nombreuses années au Maroc, relève le communiqué, précisant que les candidats retenus bénéficieront d’une formation de 4 à 6 mois selon les filières, débouchant sur la signature d’un contrat d’embauche.

Ainsi, l’Agence nationale de promotion de l’emploi et des compétences (ANAPEC) lancera incessamment une opération de recrutement immédiat au profit de ces jeunes, affirme la même source.

A cet effet, le Wali de la région de l’Oriental, gouverneur de la préfecture d’Oujda-Angad, Mouad El Jamai, accompagné du directeur général du CRI de l’Oriental, Mohamed Sabri, a tenu une réunion, vendredi à Oujda, avec Patrick Ménager, directeur général de l’IMA.

Cet institut est spécialisé dans les formations dédiées aux métiers de la construction aéronautique et piloté par le Groupement des industries marocaines aéronautiques et spatiales (GIMAS), rappelle le CRI.

Lors de cette entrevue, M. El Jamai a remercié le directeur général de l’IMA pour sa confiance témoignée à l’égard de la région de l’Oriental et de la qualité de son capital humain.

Il a également confirmé l’engagement de la Wilaya de la région de l’Oriental et de l’ensemble des parties prenantes de la région, notamment l’Université Mohammed Premier, l’ANAPEC, l’Office de la formation professionnelle et de la promotion du travail (OFPPT) et l’Initiative nationale pour le développement humain (INDH), à accompagner l’IMA dans l’accomplissement de cette mission qui permettra de favoriser la création d’emplois pour les jeunes de la région de l’Oriental, poursuit le communiqué.

Commentaires:

Plus récente Plus ancienne